• slider
    Douane et Commerce
    Renforcer la sécurité commerciale
    Sep
    Un environnement commercial sûr au service du développement économique
    Le renforcement de la sécurité de l’environnement commercial
  • slider
    Douanes et Numérique
    pour un engagement progressif
    Sep
    L'OMD avait dédié l'année 2016 à la douane numérique sous le slogan
    la douane numérique : pour un engagement progressif.
  • slider
    Douanes et Données
    La promotion de l'analyse des données
    Sep
    L'OMD avait dédié l'année 2017 à la la promotion de l'analyse des données avec pour slogan
    L'analyse des données au service de la gestion efficace des frontères.

 

Les agents s’imprègnent du nouveau logiciel de gestion de risques

Les experts de la société Cotecna forment à Brazzaville, depuis le 3 septembre, des cadres et agents de la douane sur le Siar. Ce système informatisé d’analyse de risques leur permet de mieux détecter des marchandises illicites.

Ils sont au moins une dizaine d’agents issus des différents corps de la douane congolaise à se former au logiciel Siar. En effet, la gestion des risques douaniers est un travail de longue haleine qui consiste à ne cibler que des marchandises à risque pour empêcher leur trafic au niveau des ports et frontières.

Cette session de renforcement des capacités, à en croire le directeur général par intérim de la douane, Samuel Makita, vise à enseigner les techniques de base sur la facilitation et la sécurité. « La formation s’inscrit dans la continuité de deux précédentes. L’objectif étant l’appropriation par les agents des douanes de l’outil informatisé de l’analyse de risques, Siar, tel que stipule l’annexe 5 du contrat entre la Cotecna et la République du Congo », a-t- il indiqué.

Conçu par la compagnie Cotecna, le Siar est expérimenté au Congo depuis quelques années dans le système de gestion des dossiers contrôlés par celle-ci. L’outil facilite, pour ce faire, une allocation « rationnelle » des circuits d’intervention des déclarations en douane. Pour le responsable de la compagnie, Saïd Youssouf Mondoha, l’usage du logiciel est inéluctable dans l’exercice du métier de contrôles douaniers.

Durant la formation, les bénéficiaires seront amenés à adhérer au processus de transfert ainsi qu’à mettre en exergue les techniques d’analyse et de visualisation des données douanières pour les besoins d’actualisation de la stratégie de ciblage des déclarations.

Les services des douanes et droits indirects, selon les experts, travaillent dans un environnement qui nécessite de concilier la facilitation, le contrôle et la sécurisation de la chaîne logistique. Ce dispositif, une fois réuni, assurera la célérité au niveau des ports d’entrée; l'établissement des contrôles à l'exportation ; l’identification des risques en ce qui concerne la protection des revenus et les interdictions pour lutter contre les trafics illicites.