• slider
    Douane et Commerce
    Renforcer la sécurité commerciale
    Sep
    Un environnement commercial sûr au service du développement économique
    Le renforcement de la sécurité de l’environnement commercial
  • slider
    Douanes et Numérique
    pour un engagement progressif
    Sep
    L'OMD avait dédié l'année 2016 à la douane numérique sous le slogan
    la douane numérique : pour un engagement progressif.
  • slider
    Douanes et Données
    La promotion de l'analyse des données
    Sep
    L'OMD avait dédié l'année 2017 à la la promotion de l'analyse des données avec pour slogan
    L'analyse des données au service de la gestion efficace des frontères.

 

Régies financières : quelques réglages avant l’interconnexion des services

crédits photo :  Les participants à la réunion du comité de pilotage

Le ministère de tutelle veut informatiser l’ensemble des services des Impôts, de la Douane et du Trésor public, afin de mieux sécuriser les recettes et maîtriser les dépenses de l’Etat. Le comité de pilotage de la réforme s’est réuni, le 17 juillet à Brazzaville, pour évaluer l’avancement du processus.

Les travaux de mise à jour de l’installation concernent le système de suivi des paiements des créances de l’Etat, appelé Syspace ; l’interconnexion des régies du système intégré de gestion des finances publiques, la Sigfip ;   la gestion électronique de la dette, la Sygade. La tutelle doit aussi finaliser la programmation du système douanier informatisé, Sydonia, et celle du système de traitement automatisé de la fiscalité, systaf, ainsi que les systèmes E-tax et Niu.

Parmi les nombreuses applications, est également attendue l’installation du système HR-Payroll censé renforcer la gestion des salaires et pensions. Le chantier, du point de vue de développement de l’application, a été réalisé à 100% mais la reprise des données n’est pas encore exécutée intégralement.  Les techniciens doivent s’atteler au stockage de ces données dans les bandes magnétiques présentant des problèmes de lecture.

Quant au dispositif de sécurité, le projet a été réalisé dans sa partie « cloisonnement » de la population. Le cabinet Popay, en charge de la conception du logiciel, a pu installer une nouvelle version 11i à la R12 pour l’application et une autre version 9i vers 11g pour la base de données. HR-Payroll vise in fine à élaborer une base unique de données ; la maîtrise des effectifs civils et militaires de l’Etat ; la clarification des procédures administratives et financières de gestion du personnel et la rationalisation de la gestion des dossiers et archives du personnel.

Le comité de pilotage qui s’est réuni pour la cinquième fois mardi, sous la présidence du ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo, désire à tout prix franchir la dernière étape. « C’est un travail, j’en ai fait mon crédo. Le seul secret pour réussir à sécuriser les deniers publics, c’est l’informatisation. Sans informatisation et un dialogue électronique entre les entités de régies financières, il sera très difficile d’y arriver. L’automatisation devrait nous permettre de gérer cette sécurisation », a insisté Calixte Nganongo.

Au sujet des blocages constatés dans le stockage des données et d’autres aspects techniques, le ministère a dû faire appel à l’expertise africaine, notamment du Rwanda pour tenter de rattraper le retard. D’après la tutelle, le partenaire rwandais est fiable et va faciliter l’installation du dispositif de sécurisation. Une mission parlementaire est même dépêchée en ce moment à Kigali pour se convaincre de cette expertise.

source : adiac-congo